Nous sommes aussi sur :

CARDON

CARDON2
  • Le cardon (Cynara cardunculus  var.altilis DC) appartient à la famille des Asteraceae (Portis, 2012), tout comme l’artichaut.
  • Cette plante est traditionnellement cultivée en région Méditerranéenne et y joue un rôle important dans l’économie de l’agriculture (Gatto, 2013). En effet, la culture du cardon s’adapte particulièrement au milieu aride et semi-aride qui caractérise la région Méditerranéenne (Grammelis, 2008).
  • Il existe différents cultivars de cardon, dont Bianco Avorio, Bianco Gigante Interne et Gigante di Romagna (Colla, 2013).

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES

  • Le cardon est recherché pour ses feuilles charnues et ses tiges (Portis, 2012).

CARACTERISTIQUES ORGANOLEPTIQUES

  • Les formes domestiquées du cardon sont reconnues pour leur richesse en composés tels que les lactones sesquiterpènes, qui sont responsables de son amertume caractéristique (Portis, 2012).
  • L’analyse d’un extrait lipophilique de cardon a également mis en évidence la présence de 6 composés aromatiques (Ramos, 2013).

CARACTERISTIQUES DE COMPOSITION (hors macronutriments, vitamines et minéraux)

  • L’analyse d’un extrait lipophilique de cardon a mis en évidence la présence d’un lactone sesquiterpénique (déacylcyanropicrine), de 4 triterpènes pentacylcliques (β- et α-amyrine, acétates de lupényl et ψ-taraxastéryls) et de 4 stérols (stigmastérol, 24-méthylènecholestérol, campestérol et Δ(5)-avenastérol) (Ramos, 2013).
  • Le cardon apporte également des acides mono- et di-cafféoylquiniques (Portis, 2012).