Nous sommes aussi sur :

CHOU BLANC

CHOUBLANC
  • Le chou blanc (Brassica oleraceacapitata f. alba) appartient à la famille des Brassicaceae (Kim, 2014).
  • C’est une plante herbacée originaire d’Europe du Sud et de l’Ouest (Carvalho, 2011).

CARACTERISTIQUES PHYSIQUES

  • Le chou peut être de couleur rouge, verte ou blanche, tous 3 possèdent le même nom scientifique (Brassica oleraceacapitata).
  • Un prétraitement à l’ozone sur des choux blanc de 4 semaines, avant leur implantation en milieu de culture, influence positivement le diamètre des rosettes et le nombre de feuilles après 3 à 7 semaines (Rozpadek, 2013).

CARACTERISTIQUES DE COMPOSITION (hors macronutriments, vitamines et minéraux)

  • Le traitement à l’ozone sur des choux blanc de 4 semaines a une influence directe sur la synthèse des protecteurs contre le stress de faible poids moléculaire (Rozpadek, 2013). En effet, la concentration en γ-tocophérol a augmenté à la suite du traitement (Rozpadek, 2013). Cependant, après 3 semaines de culture, les choux de contrôle ont atteint la même concentration (Rozpadek, 2013).
  • L’analyse de 5 cultivars de choux blancs a mis en évidence que les choux avec la plus forte concentration en glucosinolate avaient la teneur la plus élevée en vitamine C. Or les choux blancs avec la teneur la plus élevée en vitamine C avaient la plus faible activité de myrosinase (Penas, 2011).
  • La saison à laquelle le chou blanc est cultivé a une influence directe sur sa composition en précurseur ascorbigène, la glucobrassicine (plus élevée en hiver qu’en été) (Martinez-Villaluenga, 2009).
  • Trois composés triterpénoïdes ont été mis en évidence sur la feuille de chou blanc : le lupéol et les α- et β-amyrines (Martelanc, 2007).